be_ixf;ym_201906 d_18; ct_100

Il est essentiel de bien dormir pour jouir d’une excellente santé, mais les contraintes de la vie moderne peuvent vous empêcher de décompresser à la fin de la journée. La solution? Aménager un sanctuaire de sommeil chez vous !

Lorsque vous créez un endroit propice au sommeil, vous devez tenir compte de facteurs tels que la lumière, les bruits, la température et même la disposition des meubles et le décor. Une chambre encombrée, trop chaude et bruyante invite peu au sommeil. Malheureusement, c’est exactement le genre d’environnement que beaucoup parmi nous ont involontairement aménagé du fait de la technologie et de l’exiguïté des appartements en milieu urbain.

Éliminez les distractions

Pour mieux dormir, essayez de désencombrer votre chambre et de la garder en ordre. Vous devrez peut-être réorganiser vos espaces de rangement et/ou vous débarrasser de vieux vêtements en les apportant à la friperie. Si vous avez des étagères ouvertes, envisagez de ranger vos objets dans des boîtes ou des paniers aux couleurs neutres. Une chambre décorée d’une multitude de choses peut constituer une distraction au coucher. En revanche, une chambre bien ordonnée a un effet calmant et peut faciliter l’endormissement.

Choisissez une palette de couleurs apaisante

Une fois le fouillis éliminé, le moment est venu de porter un regard critique sur l’environnement de votre chambre. Des murs rouge vif et des meubles aux couleurs percutantes conviennent sans doute à une salle de jeux, mais ils ne vous aideront certainement pas à trouver le sommeil. Choisissez donc des tons neutres et pastel pour les murs, le plancher et les draps, afin de calmer votre esprit et vos yeux à la fin de la journée.

Baissez le son et éteignez les lumières

Comment gérer la pollution lumineuse ? Si vous habitez dans le centre-ville et êtes entouré par l’éclairage artificiel, il est peut-être temps d’acheter des stores occultants. En maintenant un niveau d’éclairage faible, vous permettez à votre organisme d’accroître sa production de mélatonine, une neuro-hormone qui régule le cycle veille-sommeil.

La mélatonine est l’un des composants de la Formule Super Sommeil de Webber Naturals, avec les acides aminés 5-hydroxytryptophane (5-HTP) et L-théanine, qui aident le corps à se détendre et à accueillir le sommeil en augmentant la production de sérotonine. Les autres ingrédients de cette préparation sont les extraits de passiflore, de pavot de Californie, de scutellaire et de tilleul, autant de plantes traditionnellement utilisées pour favoriser la relaxation et le sommeil.

Dans la création d’un sanctuaire pour le sommeil, il faut également tenir compte de la pollution sonore. Si votre résidence est dans une rue ou un endroit tranquille, vous avez de la chance ! Mais si vous habitez près d’une intersection bruyante, vous pourriez faire des travaux d’insonorisation ou utiliser un générateur de bruit blanc. Un simple ventilateur portable peut produire un bruit de fond constant qui masque la pollution sonore urbaine.

Avez-vous de la difficulté à dormir ? Veillez à la température

Un ventilateur peut aussi favoriser la circulation d’air et le contrôle de la température indispensables à un sommeil de qualité. Idéalement, il faudrait maintenir la température de votre chambre un peu plus fraîche que celle des autres pièces de votre domicile. Ces quelques degrés de moins favorisent l’endormissement et aident à trouver le sommeil plus vite.

Un sanctuaire mérite le respect

Finalement, si vous ne vous êtes toujours pas débarrassé de vos appareils technologiques lors du « rangement », le moment est venu de le faire. Si vous voulez bénéficier d’une bonne nuit de sommeil, vous devriez considérer votre lit comme un endroit consacré au sommeil, et non comme un endroit où regarder la télévision, vérifier vos messages ou répondre à vos courriels. Même lire au lit peut s’avérer trop stimulant pour certaines personnes. Envisagez de bannir de la chambre toute activité non liée au sommeil, et glissez-vous dans vos draps quand vous êtes vraiment prêt à dormir.

Il est important de se rappeler que si vous avez du mal à dormir de façon régulière, il est conseillé de consulter votre praticien de la santé afin de déterminer si un problème de santé ou des troubles du sommeil pourraient être en cause.