Il n’est pas rare d’avoir la peau gercée en automne et en hiver, car les vents froids, le chauffage intérieur et le temps humide se conjuguent pour provoquer des irritations cutanées. La peau est perturbée par les changements soudains de température, sans compter qu’elle-même produit différents taux de céramides, des lipides protecteurs, selon les saisons. L’air intérieur sec peut aussi contribuer à la déshydratation et nous avons tendance à boire moins d’eau en hiver, causant l’assèchement de la peau qui devient ainsi plus sujette aux irritations.

Vous ne vous inquiétez peut-être pas trop de l’apparence de votre peau, mais il importe de noter que la peau gercée n’est pas seulement une question d’esthétique. Une peau sèche et craquelée est un signe d’altération de la fonction barrière de la peau. Nous devenons ainsi vulnérables aux infections bactériennes et à d’autres microorganismes comme Staphylococcus aureus.

Alors, comment prévenir et apaiser naturellement les gerçures ? Jetons un coup d’œil à cinq conseils naturels pour les soins de peau en hiver.

1. Buvez beaucoup d’eau

Il est parfois difficile de rester hydraté en hiver pour plusieurs raisons. Le chauffage intérieur peut rapidement assécher la peau, et les températures fraîches ont tendance à vous donner moins soif.

Pour rester hydraté, buvez une tisane chaude, de l’eau nature ou en infusion ou encore des soupes à faible teneur en sodium. De plus, si l’air de votre bureau ou de votre maison est sec, placez un bol d’eau près d’une source de chauffage pour humidifier l’air.

2. Vitamines, minéraux et phytonutriments

Les fruits et légumes frais locaux deviennent plus difficiles à trouver à la fin de l’automne et en hiver, mais il est quand même essentiel d’avoir une alimentation saine et équilibrée. Les cornichons, les conserves et les produits saisonniers comme les courges et les brassicacées (brocoli, chou-fleur, chou, etc.) peuvent fournir beaucoup de vitamines, de minéraux et de phytonutriments qui contribuent à garder votre peau saine.

Les antioxydants aident à protéger les membranes cellulaires. Or, des membranes cellulaires saines sont mieux en mesure de contrôler le niveau d’hydratation, empêchant votre peau de se dessécher et de craqueler [1]. Les vitamines C et E ont des effets particulièrement bénéfiques à cet égard, car ces deux nutriments peuvent se régénérer l’un l’autre et prévenir les dommages causés par les radicaux libres aux composants hydriques et lipidiques des cellules [2].

L’astaxanthine est un autre nutriment bénéfique qui peut aider à maintenir la santé de la peau toute l’année. Ce caroténoïde xanthophylle, produit par des bactéries, des micro-algues et des levures, est bien connu pour ses effets protecteurs antioxydants dans l’œil. Plus récemment, la recherche a mis en évidence divers bienfaits potentiels de l’astaxanthine pour la peau, y compris ses effets photoprotecteurs, antioxydants et anti-inflammatoires [3].

3. Hydratation – interne et externe !

De nombreuses lotions et crèmes pour la peau qui sont efficaces pour une peau jeune en été peuvent avoir des effets indésirables sur la peau d’un certain âge et sur la peau sèche en hiver. Méfiez-vous des produits qui contiennent un taux élevé d’huiles essentielles, car celles-ci peuvent dessécher la peau. Les toniques, les lotions et les potions contenant de l’alcool peuvent aussi assécher la peau, tout comme les désinfectants pour les mains.

En revanche, les hydratants topiques naturels, comme l’huile de noix de coco, l’huile de jojoba et même l’huile d’olive mélangée à de l’huile de vitamine E, sont bons pour la peau gercée. Ces huiles contribuent à emprisonner l’humidité, surtout si elles sont utilisées immédiatement après la douche ou le bain lorsque les pores de la peau sont ouverts et risquent d’accélérer la perte d’humidité.

Vous pouvez aussi nourrir votre beauté de l’intérieur ! Une alimentation riche en acides gras essentiels provenant des noix, des graines et de l’huile d’olive peut aider le corps à réguler le niveau d’hydratation de la peau. Les acides gras essentiels comme les oméga-3 que renferment les graines de lin, l’huile d’algues, le poisson et les produits enrichis protègent les membranes cellulaires et favorisent une réponse inflammatoire saine, ce qui les rend salutaires pour la peau gercée [4].

La recherche montre que d’importants céramides, des lipides cutanés, jouent un rôle clé dans le maintien de l’hydratation de la peau. Les céramides constituent environ la moitié de tous les lipides se trouvant entre les cellules cutanées, mais leur concentration diminue avec l’âge et baisse environ de moitié en automne et en hiver par rapport au printemps et à l’été. Cette diminution peut représenter un facteur clé de la sécheresse et des gerçures cutanées pendant les mois frais [5].

Des études portent à croire qu’un supplément de céramides d’origine végétale ou phytocéramides peut aider à améliorer l’hydratation de la peau et à atténuer les rides après seulement 15 jours [6]. Au cours d’un essai à répartition aléatoire à double insu, contre placebo, un supplément contenant des céramides a été associé à une amélioration significative de l’hydratation de la peau et à une diminution des signes et symptômes de peau sèche, y compris une réduction des démangeaisons, des squames, de la rugosité et de la rougeur, par rapport au placebo [7].

4. Portez des gants

Si votre lieu de travail exige le lavage fréquent des mains ou l’utilisation d’un désinfectant pour les mains (par exemple dans un hôpital ou une garderie), vous êtes plus susceptible d’avoir les mains gercées. Se laver les mains au minimum requis pour une bonne hygiène peut vous aider. De plus, essayez d’appliquer un hydratant riche sur les mains et portez des gants de coton au lit, surtout si vous avez la peau gercée.

Les travailleurs de la santé pourraient songer à utiliser des gants spécialement conçus qui contiennent de l’aloès ou d’autres substances hydratantes. Une étude pilote a révélé que les gants d’examen qui libèrent graduellement de l’aloès ont apporté une amélioration notable des ridules et de l’érythème chez certaines personnes qui les ont utilisés pendant seulement 3,5 jours [8]. Bien que d’autres études soient nécessaires, l’usage des gants est de plus en plus courant dans les établissements de soins de santé.

5. Protégez votre peau

Si vous vivez dans une ville balayée par les vents ou si vous faites beaucoup de vélo ou de randonnée pédestre, songez à porter des lunettes de vélo enveloppantes. Elles pourront aider à prévenir le larmoiement et ainsi l’apparition de gerçures dans le coin de l’œil attribuable à l’essuyage constant des larmes et à l’irritation de cette peau mince.

Vous pouvez aussi aider à protéger votre peau contre les vents violents et réduire le risque de gerçures en portant un passe-montagne ou simplement un chapeau, une écharpe et des gants !

Références :

[1] Thune P, Nilsen T, Hanstad IK, et al. The water barrier function of the skin in relation to the water content of stratum corneum, pH and skin lipids. The effect of alkaline soap and syndet on dry skin in elderly, non-atopic patients. Acta Derm Venereol. 1988; 68(4):277-283.
[2Buettner GR. The pecking order of free radicals and antioxidants: lipid peroxidation, alpha-tocopherol, and ascorbate. Arch Biochem Biophys. 1993; 300(2):535-543.
[3] Davinelli S, Nielsen ME, Scapagnini G. Astaxanthin in skin health, repair, and disease: a comprehensive review. Nutrients. 2018; 10(4):522.
[4] Pilkington SM, Rhodes LE, Al-Aasswad NM, et al. Impact of EPA ingestion on COX- and LOX-mediated eicosanoid synthesis in skin with and without a pro-inflammatory UVR challenge–report of a randomized controlled study in humans. Mol Nutr Food Res. 2014; 58(3):580-590.
[5] Fujiwara A, Morifuji M, Kitade M, et al. Age-related and seasonal changes in covalently bound ceramide content in forearm stratum corneum of Japanese subjects: determination of molecular species of ceramides. Arch Dermatol Res. 2018; 310(9):729-735.
[6] Bizot V, et al. Improving skin hydration and age-related symptoms by oral administration of wheat glucosylceramides and digalactosyl diglycerides: a human clinical study. Cosmetics. 2017; 4:37.
[7] Guillou, S, [7] Ghabri S, Jannot C, et al. The moisturizing effect of a wheat extract food supplement on women’s skin: a randomized, double-blind placebo-controlled trial. Int J Cosmet Sci. 2011; 33:138-143.
[8] West DP, Zhu YF. Evaluation of aloe vera gel gloves in the treatment of dry skin associated with occupational exposure. Am J Infect Control. 2003; 31(1):40-42.