Select Page

Actuellement, l’immunité est au premier rang de nos préoccupations et puisque nous arrivons une fois de plus à la saison du rhume et de la grippe, il est temps de veiller à ce que votre système immunitaire bénéficie du soutien dont il a besoin pour vous protéger contre les virus, les bactéries et d’autres agents pathogènes auxquels vous risquez d’être exposés. En plus de consommer des aliments variés et nutritifs, de vous reposer suffisamment, de faire régulièrement de l’exercice et de gérer votre stress, il est important de maintenir la santé de votre microbiome pour soutenir votre immunité.
 

 

Comprendre le microbiome

Le microbiome intestinal est un ecosystème complexe qui renferme des trillions de micro-organismes, tels que les bactéries Lactobacillus, Bifidobacterium et Entérococcus, et l’espèce de levure Saccharomyces. La diversité des micro-organismes, ou microbiote, présent dans le microbiome, évolue rapidement durant l’enfance et devient plus complexe à l’approche de l’adolescence.[1]
On pense que chez les adultes, un microbiote en santé et équilibré héberge plus de 1 000 espèces de micro-organismes différents, principalement des souches Lactobacillus et Bifidobacterium.[1] Cette composition est importante car les communautés du microbiote intestinal ont une grande influence sur la santé globale et le bien-être. Elles sont impliquées dans la digestion, le métabolisme des nutriments, l’humeur, l’activité du système nerveux et la fonction immunitaire.[2,3] Un déséquilibre du microbiote intestinal expose le corps aux infections, à la diarrhée, aux allergies et à certains types de troubles intestinaux chroniques.[1,2]
 

 

Comment le microbiome influe sur la fonction immunitaire ?

Une partie étonnamment grande du système immunitaire se trouve dans les intestins. Le microbiote qui y réside contribue à la santé et aide à protéger contre les infections de diverses façons.

Le microbiote intestinal interagit avec des cellules du système immunitaire présentes dans l’épithélium intestinal. Leurs métabolites stimulent la production et l’activité de diverses cellules du système immunitaire, notamment les molécules de signalisation, les anticorps et des globules blancs spécialisés.[4] Le microbiote régule également l’équilibre entre les cellules pro-inflammatoires et anti-inflammatoires dans les intestins, aidant ainsi à gérer l’inflammation.[3]

De plus, le microbiote aide à renforcer la barrière intestinale en maintenant une couche dense de mucus sur la paroi des intestins. Ce mucus empêche les micro-organismes infectieux de traverser la paroi tout en la rendant également moins vulnérable à l’inflammation.[4,5]

Un microbiote sain empêche aussi les micro-organismes invasifs de coloniser les intestins simplement en occupant la surface de la paroi intestinale et en leur faisant concurrence pour les nutriments.[4] Certaines souches de bactéries du microbiote produisent des acides organiques appelés bactériocines qui rendent l’écosystème intestinal invivable pour les agents pathogènes tels que Helicobacter pylori.[4]

Le microbiote intestinal intervient également dans la production de vitamines, la synthèse des acides aminés, le métabolisme des glucides non digestibles et la libération d’autres métabolites indispensables pour assurer une bonne fonction immunitaire.[1]

 

Les bienfaits des probiotiques

Lorsque l’équilibre du microbiote est perturbé par la maladie, l’usage d’antibiotiques, la prolifération de Candida albicans ou le stress, le corps est plus vulnérable aux infections. Même des changements naturels, tels qu’une grossesse ou le vieillissement, peuvent dérégler le microbiome.

Un des meilleurs moyens de gérer ces changements et de rétablir la santé du microbiote intestinal consiste à intégrer des cultures probiotiques vivantes dans votre alimentation. Les probiotiques (mot qui signifie « pour la vie ») jouent un rôle essentiel pour soutenir le microbiome et les fonctions immunitaires. Parmi les sources de probiotiques savoureuses et faciles à incorporer dans vos repas et vos collations figurent :

  • Le yogourt
  • Le kéfir
  • La choucroute
  • Le kimchi
  • Le kombucha
  • Le tempeh

 

La plupart des enfants et des adultes peuvent tirer profit d’un soutien additionnel en prenant un supplément de probiotiques normalisé. Des études montrent que la consommation régulière de cultures de probiotiques vivantes peut contribuer, chez les adultes, à réduire de 47 % la survenue des infections respiratoires et en abréger la durée jusqu’à 1,9 jour.[6] On a également constaté que, chez des enfants souffrant d’infections respiratoires récurrentes, la modification de la flore intestinale au moyen d’un supplément probiotique pris par voie orale a réduit significativement la fréquence des rhumes ainsi que la durée des symptômes tels que la toux et la fièvre.[7]

Du fait que chaque souche probiotique joue un rôle légèrement différent dans le microbiote intestinal, il est important, lorsque vous choisissez un produit, de tenir compte de votre âge, votre état de santé et l’usage éventuel d’antibiotiques ou d’autres médicaments. Webber Naturals vous propose une sélection de suppléments probiotiques novateurs qui répondent à des besoins spécifiques, comme les produits Probiotique 10 milliards et Probiotique voyage. Ils sont stables à température ambiante et leur efficacité est appuyée par des recherches.
 

 

La santé intestinale : un engagement quotidien

Il ne suffit pas de se laver les mains une fois pour qu’elles soient propres tout l’hiver ! Le même concept s’applique aux probiotiques. Ce n’est pas en prenant une seule dose que vous bénéficierez de leurs bienfaits mais plutôt en nourrissant quotidiennement votre microbiome avec une alimentation bien équilibrée incluant des probiotiques. Ce faisant, vous contribuerez, avec le temps, à créer et à entretenir un terrain propice à la santé de vos intestins et au bon fonctionnement de votre système immunitaire.

 

 

Références

1. Bull M, Plummer N. Part 1: The human gut microbiome in health and disease. Integrative Medicine. 2014; 13(6):17-22.
2. Mohajeri MH, Brummer RJM, Rastall RA, et al. The role of the microbiome for human health: from basic science to clinical applications. Eur J Nutr. 2018; 57:1-14.
3. Fung TC. The microbiota-immune axis as a central mediator of gut-brain communication. Neurobiol Dis. 2020; 136:104714.
4. Galdeano CM, Cazorla SI, Dumit JML, et al. Beneficial effects of probiotic consumption on the immune system. Ann Nutr Metab. 2019; 74:115-24.
5. Schroeder BO. Fight them or feed them: how the intestinal mucus layer manages the gut microbiota. Gastroenterol Rep (Oxf). 2019; 7(1):3-12.
6. Lenoir-Wijnkoop I, Gerlier L, Roy D, et al. The clinical and economic impact of probiotics consumption on respiratory tract infections: Projections in Canada. PLoS One. 2016; 11(11): e0166232.
7. Li KL, Wang BZ, Li ZP, et al. Alterations of intestinal flora and the effects of probiotics in children with recurrent respiratory tract infection. World J Pediatri. 2019; 15(3):255-61.